Biography

DSCF7218

Anglais

Andrey Zouari is a visual artist born in Stockholm in 1985. He abandons the forests of Sweden at the age of three, bringing fabulous creatures and heroes with him. He then spends his teenage years between France and Switzerland, where he is acquainted with photography. Influenced by Bacon, Munch, Max Ernst or even Antoine d’Agata, he photographs the distortions of his own face, in the confinement of his room.

In 2004, he intergrates the prestigious École Cantonale d’Art de Lausanne (ÉCAL) where he becomes specifically interested in conceptual photography. He emerges four years later with the director’s prize for his family album entitled «Home Family». Home Family is an attempt to conjure a second memory, following a drifting and imaginary Chekhovian family.

Back in France, Andrey Zouari questions the photographic format through the use of other mediums. His quest seeks to go beyond the sphere of intimacy, towards a universal, sacred complicity. Andrey is transported there by entering the blue hues of the chromatic spectrum, a highy vibratory introspective zone. This color singularly galvanizes his work and marks a turning point.

He then initiates the «Blue Gondola project» and develops numerous collaborations: videos, performances, installations and sculptures. He is invited to participate in the Routes Bleues exposition at the Boghossian Foundation, and the Adrien Dubouché National Museum at the Cité de la Céramique, where he presents «Prow my Lantern», an even more explicit metaphor of transcendant movement: the gondola pivots vertically, pointing to the infinite sky as sole destination. Through Blue Gondola, Andrey seeks an extra-sensory, mnemonic epiphany, a luminous shock which splits the world in two and hence questions our relationship to the invisible world.

In the begginning of each of my work, there is visions, related to the blue
color space. They always appear in meditative trance, or dreams.
Everething starts inside this archaic material, impulsive, spontaneus, that I
translate on a matter, a media.

Obsessionally, I try to piece together an imaginary leftover, hypothetical, as
fragments of a forgotten collective memory. During these meditative trance,
the « Blue Gondola » is a vehicle carrying me throw the abyss, towards the
beyond where are singular creatures, sometimes disturbing.

Throw this allegory, is hidding the quest of a wandering of an essential unity,
going at the back of your mind to find the purest intimacy, the most secret,
and sometimes the most grotesque. I come back from these introspective expeditions, with fragments of something new and reinvented in my hands : photographs, installations, performances, videos, sculptures…

 

Francais

Artiste plasticien né à Stockholm en 1985, Andrey Zouari quitte les forêts suédoises à l’âge de trois ans et emporte avec lui créatures fabuleuses et héros. Il passe ensuite son adolescence entre la France et la Suisse où il s’initie à la photographie.

Influencé par Bacon, Munch, Max Ernst ou encore Pierre Huyghe, il photographie, dans la solitude de sa chambre, les distorsions de son visage.

En 2004, il intègre la prestigieuse École Cantonale d’Art de Lausanne (ÉCAL) où il s’intéresse plus particulièrement à la photographie plasticienne. Il en ressort quatre ans plus tard avec le prix de la direction pour son album de famille intitulé « Home family ». Home Family tente de faire naître une deuxième mémoire, sur les traces d’une famille fantasmée, Tchékhovienne, à la dérive.

De retour en France, Andrey Zouari interroge le support photographique à travers d’autres médiums. Il est question d’aller au delà de l’intime, vers une complicité universelle, sacrée. Andrey s’y transporte en entrant dans le champ chromatique du bleu, zone introspective hautement vibratoire. Cette couleur électrise son travail et marque un tournant.

Dès lors il initie le « Blue Gondola project » et multiplie les collaborations : vidéos, performances, installations et sculptures. Invité de l’exposition Les Routes Bleues à la Fondation Boghossian, et au Musée National Adrien Dubouché à la Cité de la Céramique, il présente « Prow my Lantern », une métaphore encore plus explicite du mouvement transcendant: la barque bascule à la verticale, désignant l’infini du ciel comme le but à atteindre. À travers Blue Gondola, Andrey guette l’épiphanie extrasensorielle, mnémonique, le choc lumineux qui scinde le monde en deux et questionne, ainsi, notre relation au monde invisible.

A l’origine de chacune de mes oeuvres, il y a des visions dans le champ chromatique du bleu. Elles apparaissent dans des transes méditatives, des rêves. Je pars toujours de ce matériau archaïque, impulsif, spontané pour ensuite le confronter a de la matière, un média.

Obsessionnel, je cherche à reconstituer un vestige imaginaire, hypothétique, les fragments d’une mémoire collective oubliée. Au cours de mes transes méditatives, La « blue gondola » est un véhicule qui m’ouvre un passage vers les abysses, vers un au delà peuplé de créatures singulières, parfois inquiétantes. A travers cette allégorie, il y a la quête d’un dénominateur commun, essentiel, la volonté d’aller puiser au fond de soi ce qu’il y a de plus intime, de plus secret, parfois de plus grotesque. Je reviens de ces voyages introspectifs, porteur de fragments réinventés : installations, photographies, performances, vidéo, sculptures….

Lors des expositions, je cherche à plonger le public dans un état de conscience modifiée et lui faire vivre des expériences immersives fortes, fugitives. Le dialogue entre les différents fragments (musique, photographies, installations…) est une incitation à se sentir étrange, étranger même et s’abandonner à une rêverie synchronisée.

 

E x p o s i t i o n s

 

2016, PLEIN LES YEUX, Galerie Outcast Incorporeted, Paris.

2016, SECOND LIFE, Parc de Saint Cloud.

2015,‘ORIXA’, Festival Passages, Paris.

2014, Perfomance, Festival Passages, Galerie Christian Berst,  Paris.

2014, ’440 hope’, Exposition collective, retour de résidence, Los Angeles.

2013, Exposition, Les routes bleues, Musée Adrien Dubauché, Limoges.

2013, Exposition, La Route Bleue, Fondation Boghossian, Bruxelles.

2013, Performance, Une saison en enfer, Le Bac, Genève.

2013, ‘Un appeau à Loplop’, Festival Passages, Galerie Christian Berst, Paris

2013, ‘Nocturne Rive Droite’, Galerie François Léage, Paris

2013, Festival Performa, Galerie Florence Leoni, Paris

2012, Performance, Espace De La Charge, Bruxelles

2012, ‘434’, Exposition, Galerie Loft Sévigné, Mad Agency, Paris

2012, ‘Rencontres’, Galerie Duboys, Paris.

2012,  Mais qui êtes vous donc ? Galerie ESF,  Lausanne